Accueil » Les résidents de la Maisonnée du Lac peuvent profiter de belles balades grâce à du matériel adapté
Article du Dauphiné Libéré paru le 13 juillet 2022 avec pour titre "Les résidents de la Maisonnée du Lac peuvent profiter de belles balades grâce à du matériel adapté"
Article du Dauphiné Libéré paru le 13 juillet 2022 avec pour titre "Les résidents de la Maisonnée du Lac peuvent profiter de belles balades grâce à du matériel adapté"
Dauphiné Libéré, par Jean-François TAPPONNIER – 13 juil. 2021

Les résidents de la Maisonnée du Lac peuvent profiter de belles balades grâce à du matériel adapté

Ce lundi 11 juillet, en présence des mécènes qui ont financé l’opération, la Maisonnée du Lac a réceptionné officiellement du matériel : un hippocampe Marathon et une joëlette.

La fondation Alia gère des établissements dans le secteur sanitaire, médico-social et social comme la Maisonnée du Lac à Saint-Jorioz. L’association Handi Lac & Montagnes, créé en 2019, récolte des fonds pour financer l’achat de matériel destiné aux personnes à mobilités réduites. Son président, Marc Garcin, explique qu’il a pu déjà financer en 2021 des fauteuils tout terrain électriques et un Quadrix. Le matériel reste propriété de l’association et peut passer dans différents établissements de la fondation Alia en fonction des besoins.

En avril 2022, Handi Lac & Montagnes a livré à la Maisonnée du Lac un hippocampe Marathon et une joëlette à l’établissement. Ils permettent aux résidents de pouvoir se promener dans des endroits inaccessibles pour eux à cause de leur handicap. Luc Blanchet (Botanic) et Fabrice Moretti (Eden Home), deux copains d’école, ont généreusement accepté la proposition de Marc Garcin pour financer l’achat d’une valeur située entre 4 000 et 5 000 euros pour chaque engin.

Grâce à Lauryne Creuseveau, enseignante en activité physique adaptée, les résidents de La Maisonnée du Lac ont pu utiliser ce matériel et sont enchantés de leur expérience pour des balades dans les grands espaces naturels.

Propos recueillis par Jean-François TAPPONNIER

Vous pouvez retrouver cet article sur le site du Dauphiné Libéré en cliquant ici.